41 – De plumes et de becs, contes à la volette

10,00

La Grande Oreille vous propose un numéro tout de plumage et de ramage consacré à la gent ailée, car les oiseaux chantent comme l’on aime à conter : en toute liberté, à toute heure et en tout lieu. En fait, à leur façon, et à entendre leurs voix si variées qui se partagent à l’infini, on peut même dire que ce sont de fameux conteurs !

Category:

| À propos

La Grande Oreille n°41
De plumes et de becs, contes à la volette
printemps 2010
10 euros (PDF)

| Sommaire