25 – La parole suspendue, à silences contés

10,00

L’automne prépare le silence hivernal. C’est à ce silence où naît et se régénère toute parole, à ce silence varié, tantôt angoissant, tantôt joyeux, forcé ou bien choisi, féminin ou masculin, complice, initiatique ou destructeur, que nous consacrons cette réflexion.

Category:

| À propos

La Grande Oreille n°25
La parole suspendue, à silences contés
automne 2005
10 euros (PDF)

| Sommaire