10 – Le bestiaire

10,00

Entre les hommes et les bêtes, existe une connivence méfiante, certes, mais aimante et respectueuse et  que les Indiens Sioux appelaient “nos frères vivants“. Ils sont la voix de la terre, une voix qui ne nous parvient plus, submergée qu’elle est par le fracas des mégapoles.

Category:

| À propos

La Grande Oreille n°10
Le bestiaire
été 2001
10 euros (PDF)

| Sommaire